Graffiti en ligne

J’ai récemment traduit (bénévolement) une conférence des TED Talks donnée par Mena Trott, la fondatrice de Movable Type (les blogs Typepad) sur les blogs (ici, version française relue disponible dans quelques jours).
Elle y explique que même si les blogs ne sont pas du grand art, ils servent à garder une trace des événements petits et grands de la vie de leurs auteurs, à les sauver de l’oubli. Des sortes de graffiti en ligne, en somme, et en beaucoup plus élaboré (cf les « Machin et Truc étaient là le 30 juin 2005 » et autres qu’on retrouve à proximité des bâtiments historiques).
Non, les blogs ne sont pas du grand art, mais certains artistes ont aussi eu le projet de vouloir garder une trace du passé, de préserver des êtres et des événements de l’oubli.
Par exemple, Marcel Proust, ou David Lynch qui part sur les routes des Etats-Unis pour interroger des gens de rencontre…
La dernière en date s’appelle Traci, elle vient du Texas, et son histoire m’a beaucoup touchée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s