Grimper les échelons

En 1999, une rumeur persistante courait sur un réseau d’écoute par téléphone et par courriel, réagissant à certains mots-clés, comme « terrorisme », « tueur de poulets » ou « et si on posait une bombe sur la Tour Eiffel ? », par exemple. Cela n’avait rien d’officiel et aurait pu être sagement attribué au fantasme de la conspiration universelle, qui fonctionne toujours avec beaucoup d’efficacité. Les gens en rigolaient.

– Une copine parlait avec son mari au téléphone, et la discussion est venue sur ce réseau. Le mari s’est mis à lancer, « sexe, sexe, sexe, crime, pédophile ! Ca y est, j’ai attiré leur attention ! » Ils ont ri ! Elle m’a raconté ça, qu’est-ce qu’on a ri !

C’est une amie qui me disait cela, fin 2000 – début 2001. En bonnes Françaises sceptiques par atavisme, nous avions souri et étions passées à autre chose. C’était avant la parution, dans la presse britannique, d’un article de journal très détaillé sur le réseau Echelon. A l’époque, je vivais en Angleterre avec une colocataire allemande et un propriétaire sinistre. C’est la colocataire allemande qui m’a montré l’article. Je lui ai demandé si elle avait eu vent de la rumeur.

– Oui.

Le propriétaire sinistre, lui, n’était pas disponible pour commenter cette information. Interrogé sur d’autres sujets, il a cependant déclaré que les jeunes fumaient trop de cannabis et qu’il était normal qu’un père lise le journal intime de sa fille ; d’ailleurs, si lui avait trouvé une femme et pu faire des enfants, il aurait fait pareil. Après quoi il s’est retiré dans son salon pour regarder la télévision et boire une bouteille de whisky tout seul. Mais je digresse.

Le réseau Echelon date de la guerre froide et a fait l’objet de plusieurs campagnes de sensibilisation publique. Les rumeurs internationales en étaient probablement l’écho déformé. Mais à une époque où l’information est disponible sous autant de formes et en quantités si vaste, à quelles sources se fier ? Parce que la rumeur, dans ce cas précis, a été avérée, faut-il croire pour autant tout et n’importe quoi, comme les théories sur le 11 septembre (y compris le consternant Zeitgeist dont je ne donnerai même pas le lien), ou les affichettes jaunes collées dans Paris, qui accusent l’hôpital Marmottan de maltraitance et certains avocats de pratiques véreuses ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s