Le parfum d’Aérine

Depuis quelques temps, je m’intéresse aux parfums. Ce qui était au départ le souhait de changer de parfum s’est transformé en découverte d’un petit monde, celui des parfumistas et des créateurs.
L’une des plus belles découvertes est celle des créations d’Isabelle Doyen pour Les Nez. L’une d’entre elles, Let Me Play The Lion, un boisé chaleureux et crépitant comme un bon feu, m’a fait penser à un passage de Casque de Feu

Aérine rêve de batailles et d’aventures et montre une absence totale d’intérêt pour la coquetterie et les fanfreluches. De retour d’une expédition solitaire, au cours de laquelle elle a plongé dans un grand feu de bois pour vérifier l’efficacité de son baume de protection contre les flammes, elle doit assister à un banquet officiel qui l’ennuie prodigieusement. Malgré ses efforts, elle n’a pas pu enlever complètement l’odeur de feu de bois et d’herbes, puisque trois personnes la complimentent sur son parfum…

Si elle avait dû en porter un, ç’aurait été Let Me Play the Lion.

Publicités